GuidesAccueil

Religieux Héraldique

Guide héraldique
 Noble homme
MAGNAN Artus-Joseph
Noble homme
 LES ILHES

LES ILHES
 Conseiller au Parlement de Navarre
de LATERRADE Simon
Conseiller au Parlement de Navarre
 Recteur de Missillac
THIBAULT Pierre
Recteur de Missillac
 JURA
JURA
JURA

Sponsor


<Cliquer l'image>

Cette entreprise soutient notre projet; nous l'en remercions. Faites-la travailler !.

  • VOTRE ENTREPRISE
    Son adresse
    05000 Gap
  • Téléphone: 04 92 53 79 42
  • Portable:
  • Télécopie: 04 92 53 79 43
  • http://www.son-site.aa
  • courriel@son-site.aa

  • Latitude: 44.561701
  • Longitude: 6.082842

Nos rubriques

4279
Posséder blason et armoiries sont des droits reconnus par les lois françaises et sont parfaitement licites. Pourquoi n'en porteriez pas vous même, votre société, votre association ou votre commune ?

Un arrêt de la cour d'appel de Paris du 20 décembre 1949 spécifie que les armoiries sont des marques de reconnaissance accessoires du nom de famille auquel elles se rattachent indissolublement. Les armoiries obéissent aux même lois que le nom de famille et donc transmissibles à ses enfants.

Nous nous proposons de créer votre blason ou, si celui-ci existe déja, de vous le dessiner numériquement suivant les normes de notre guide héraldique.

N'hésitez donc pas à nous contacter pour connaitre les modalités via le courriel situé en pied de page.

Héraldique

3914

PReligieux Héraldique

h
Religion et Héraldique

hL'époque voyait la religion présente à tous les instants de la vie et berçait la vie de l'Européen de la naissance jusqu'à la mort. C'est avec la réalisation du grand Armorial de Charles d'Hozier, dans les années 1696-1705, que vont apparaître un grand nombre de meubles religieux destinés à équiper les membres du Clergé recevant un blason imposé par l'organisme financier chargé de réaliser cet armorial.

L'armorial de Charles d'Hoziers verra l'apparition de multiples saints, vierges et petits Jésus mais aussi l'apparition de la paramentique en Héraldique: aumusses, mîtres, barrettes et vêtement liturgiques...

RLa Religion en Héraldique

Avant la réalisation du grand l'Armorial de Charles d'Hozier, l'Héraldique utilisait les croix, ses variantes ainsi que quelques symboles religieux. L'organisme financier s'étant engagé auprès du Roi à lui remonter près de 6 millions de Livres mais ayant quelques difficultés à réunir les sommes promises, s'est lancé dans une chasse au blasonnable à qui on soutire une taxe et des frais d'enregistrement confortables. Proie facile et relativement aisée, le Clergé va aussi devoir mettre la main au porte-monnaie et se verront dotés de blasons parfois assez méchants. Qu'importe pour l'organisme collecteur, ils payent les 20 livres dus au Trésor Royale et la compagnie gagne ses 3 livres et 10 sols de frais d'enregistrement.



hLes Meubles héraldiques liés à la religion



Barrettes héraldiquesBarrettes héraldiques

Les barrettes écclésiastiques apparaissent dans l'Armorial de Charles d'Hozier. C'est une coiffure écclésiatique toujours usitée par certains prélats. Si à l'origine et connue sous le nom de bonnet carré, elle est une coiffure d'usage courant et non réservé aux religieux, elle n'est plus, à notre époque, qu'utilisée par certains prélats.

Clergé en héraldiqueClergé en héraldique

Les religieux se retrouvent sur différents blasons, ceci avec différents ornements ou vêtements sacerdotaux comme les chasubles, mîtres ou différents autres objets de culte comme les encensoirs. Ces éléments peuvent être teintés des différents émaux, fourrures ou métaux utilisés en Héraldique.

Croix en héraldiqueCroix en héraldique

Les croix, utilisées en tant que meuble, et leurs variantes sont sans aucun doute le meuble le plus présent en Héraldique. Simple croisement de deux traits à l'origine, les croix se sont modifiées, décorées, déformées, ... pour nous offrir maintenant une multitude de possibilités héraldiques.

Mîtres héraldiquesMîtres héraldiques

Les mîtres écclésiastiques apparaissent dans l'Armorial de Charles d'Hozier. C'est une coiffure ecclésiatique toujours usitée par les évêques et les abbés, les cardinaux et le Pape. Les mîtres semblent être apparues au XII° siècle. Leurs bords symbolisent l'Ancien et le Nouveau Testament.

Nom de Jésus héraldiqueNom de Jésus héraldique

Sainte Vierge héraldiqueSainte Vierge héraldique



< Retour Meubles héraldiques >