GuidesAccueil

Partitions Héraldiques

Guide héraldique
 Sieur de la Gaudière
PHILBERT Charles
Sieur de la Gaudière
 APINAC

APINAC
 DOUZENS

DOUZENS
 UFFHOLTZ
UFFHOLZ
UFFHOLTZ
 Sieur de Becquerelles
LE POIX Nicolas
Sieur de Becquerelles

Guide héraldique

1729

Des sujets variés et illustrés

1165

Héraldique

2636

Partitions Héraldiques

Le champ de l'écu peut être partagé en zones plus ou moins nombreuses. Nous employons alors le terme Partitions pour les définir. Ces partitions sont habituellement distinguées en Coups guerriers et Partitions.

bLes coups guerriers

Les partitions de base, partitions premières, sont au nombre de quatre. Elles sont connues sous le nom de coups guerriers quand elles sont rectilignes ; cette appellation étant sensée rappeler les principaux coups d'épée. Ces partitions sont régulières, leurs lignes nettes n'ombrent pas le champ de l'écu. En voici la liste:



COUPÉCOUPÉ

Le coupé héraldique tranche le champ de l'écu de manière horizontale et en deux parties égales. Les partitions étant cousues, cette ligne de séparation est fine et n'est pas ombrée. Sans spécification, cette séparation est rectiligne. Si elle n'est pas rectiligne, cela sera systématiquement spécifié lors de la lecture du blason.

PARTIPARTI

Le Parti héraldique tranche le champ de l'écu de manière verticale et en deux parties égales. Les partitions étant cousues, cette ligne de séparation est fine et n'est pas ombrée. Sans spécification, cette séparation est rectiligne. Si elle n'est pas rectiligne, cela devra être systématiquement spécifié.

TAILLÉTAILLÉ

Le Taillé héraldique tranche le champ de l'écu d'une diagonale du bord sénestre du chef vers le bord dextre de la pointe et en deux parties égales. Les partitions étant cousues, cette ligne de séparation est fine et n'est pas ombrée. Sans spécification, cette séparation est rectiligne. Si elle n'est pas rectiligne, cela devra être systématiquement spécifié.

TRANCHÉTRANCHÉ

Le Tranché héraldique tranche le champ de l'écu d'une diagonale du bord dextre du chef vers le bord sénestre de la pointe, ceci en deux parties égales. Les partitions étant cousues, cette ligne de séparation est fine et n'est pas ombrée. Sans spécification, cette séparation est rectiligne. Si elle n'est pas rectiligne, cela devra être systématiquement spécifié.

hLes autres partitions

Le champ de l'écu peut être divisé en multiples autres partitions. Compositions des coups guerriers ou non, elles portent toutes des noms qui leurs sont propres.



Bordure héraldiqueBordure héraldique

La bordure superpose un écu évidé sur le pourtour du premier. Elle fait un module de large et va créer une ombre sur le côté dextre de l'écu. La bordure ne doit pas être confondue avec l'Orle qui est bien plus fine et n'est pas en contact avec le bord de l'écu.

CHAMPAGNE HÉRALDIQUECHAMPAGNE HÉRALDIQUE

Elle couvre tout le bas de l'écu et occupe 2 modules sur les 8 modules de haut que compte l'écu. Cette pièce de gueules (rouge) est posée sur l'argent (blanc) ; elle ne crée donc pas d'ombre.

CHAPE (ou CAPE)CHAPE (ou CAPE)

La Chape est formée par deux triangles naissant des bords de la pointe de l'écu et se rejoignant au milieu du chef. La Chape, aussi appelée cape et en relief sur l'écu ,est ombrée sur son côté dextre.

CHAUSSECHAUSSE

La Chausse est formée par deux triangles naissant des bords du chef et se rejoignant au milieu de la pointe de l'écu. La Chausse, en relief sur l'écu est ombrée sur son côté dextre. Elle se présente comme une chape inversée avec laquelle il ne faut pas la confondre.

ÉCU EN COEURÉCU EN COEUR

C'est un petit écu de taille proche du dixième de l'écu mère. Il est placé au cœur de l'écu et, sauf par la taille, de forme identique à l'écu qui le porte. Ses ombres sont celles de l'écu car il est en relief sur son support.

EMBRASSE DEXTREEMBRASSE DEXTRE

L'Embrasse est formée de deux triangles naissant, pour l'un, d'un des bords du chef pour rejoindre le milieu du flanc opposé, et pour l'autre du même bord de la pointe pour rejoindre de même le milieu du flanc opposé. L'Embrasse dans sa position naturelle s'ouvrant à dextre, cette position ne sera alors pas spécifiée, contrairement à l'embrasse sénestre qui est spécifiée. En relief sur l'écu, elle présente une ombre dans sa partie supérieure.

EMBRASSE SÉNESTREEMBRASSE SÉNESTRE

L'Embrasse est formée de deux triangles naissant, pour l'un, d'un des bords du chef pour rejoindre le milieu du flanc opposé, et pour l'autre du même bord de la pointe pour rejoindre de même le milieu du flanc opposé. L'Embrasse dans sa position naturelle s'ouvre à dextre, cette position étant naturelle n'est alors pas spécifiée. L'embrasse sénestre, s'ouvrant à sénestre, doit être spécifiée. En relief sur l'écu, elle présente une ombre dans sa partie supérieure.

ÉMMANCHUREÉMMANCHURE

L'Emmanchure est une pièce triangulaire posée sur l'écu; elle y forme donc un relief ombré à sénestre. L'Emmanchure utilise un des bords de l'écu comme base; ses limites latérales se rejoignent sur l'axe central à un tiers de largeur de l'écu. Sa position naturelle la voit base posée sur la pointe et sommet au milieu du chef. Les autres positions doivent être spécifiées.

ESCARREESCARRE

C'est une équerre ajourée et posée au coin de l'écu. Sa position naturelle étant à l'angle dextre du chef, les autres positions doivent être précisées. L'esquarre a une dimension identique à celle du Franc-Quartier et la largeur de la bordure est de un module. Comme toutes les pièces honorables, elle ombre le champ de l'écu.

FLANC DEXTREFLANC DEXTRE

Il couvre le côté droit de l'écu et occupe 2 modules sur les 7 modules de large que compte l'écu. Notez l'ombre soulignée par un trait soutenu ; importante, elle permet de différentier les pièces cousues des pièces brochantes.

FLANC SENESTREFLANC SENESTRE

Il couvre le côté gauche de l'écu et occupe 2 modules sur les 7 modules de large que compte l'écu. Cette pièce de gueules (rouge) est posée sur l'argent (blanc) ; ici, elle ne crée donc pas d'ombre.

FRANC-CANTON HÉRALDIQUEFRANC-CANTON HÉRALDIQUE

C'est un petit écu en bannière mouvant de l'un des angles du blason. Il occupe un huitième de la surface du blason et peut être placé sur un des quatres angles du blason ; sa position est alors spécifiée. Sans spécification, il est sous-entendu à l'angle dextre du chef. En relief sur la surface, il est ombré pour ne pas être confondu avec une pièce cousue.

FRANC-QUARTIER HÉRALDIQUEFRANC-QUARTIER HÉRALDIQUE

C'est un écu en bannière mouvant de l'un des angles. Il occupe un quart de la surface du blason. Il peut être posé sur un des quatres angles de la surface ; sa position est alors spécifiée. Sans spécification, il est sous-entendu à l'angle dextre du chef. En relief sur le champ du blason, il est ombré pour ne pas être confondu avec une pièce cousue.

GIRONGIRON

Le Giron est un triangle dont le sommet est précisément situé au centre de l'écu. Le Giron mouvant d'un angle ou d'un flanc de l'écu, il faut préciser sa base pour le situer précisément.

GOUSSETGOUSSET

Le Gousset est formé d'une pile soutenue par une tige de deux modules de large. Formant un relief sur l'écu, il est ombré du côté sénestre.

GRANDE LOSANGEGRANDE LOSANGE

C'est une losange de grande taille touchant les quatre bords de l'écu en leur milieu. Comme toutes les pièces honorables, elle ombre le champ de l'écu. La grande losange étant en relief sur l'écu, les ombres portées sont à sénestre.

MANTELMANTEL

Le Mantel rappelle la Cape mais se termine à deux modules de distance du chef. En relief sur l'écu, il est ombré du côté dextre.

ORLE HÉRALDIQUEORLE HÉRALDIQUE

C'est un écu ajouré et posé au centre du blason. Sa largeur est d'un module. Il est séparé du bord de l'écu par un module de large. Nous vous invitons à remarquer la position des ombres portées sur le champ de l'écu; celà évitant la confusion avec un orle cousu.

PILEPILE

La Pile est une pièce triangulaire posée sur l'écu; elle y forme donc un relief ombré à sénestre. La Pile utilise un des flancs de l'écu comme base ; ses deux bords se dirigent en direction du milieu du bord opposé mais se rejoignent un tiers de la distance avant d'atteindre ce bord. Dans sa position naturelle, la base est posée sur la pointe, son sommet est dirigé vers le milieu du chef. Les autres positions doivent être spécifiées.

VÊTEMENTVÊTEMENT

Le vêtement est formé de quatre triangles couvrant les quatres angles de l'écu. Ils se rejoignent par un de leurs angles au milieu de chaque bord de l'écu. Comme toutes les pièces honorables, il ombre le champ de l'écu. Le vêtement étant en relief sur l'écu, les ombres portées sont à dextre.