GuidesAccueil

Saint-Sauveur

Balades et mémoires
Saint-Sauveur
Saint-Sauveur: Un village des Alpes...

Saint-Sauveur

saint-sauveur-05-5

En regard d'Embrun, de l'autre coté de la Durance, Saint-Sauveur est un calme village des Hautes-Alpes vous offrant un panorama impressionnant sur le Lac de Serre-Ponçon. 17 hameaux se répartissent le territoire communal qui s’étale sur les pentes du Méale, la vallée de Crévoux et jusqu’à l’Ubac des Salettes. L'Église paroissiale est remarquable et ses fresques admirables.

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Saint-Sauveur

saint-sauveur-05


tFrançais Saint-Sauveur
tOccitanSant Sauvaire
tPopulation 449 hab
tGentilé saintsavourins
tSuperficie 24,18 km²
tDensité18.57 hab/km²
tLatitude 44°32'60" N
tLongitude 6°31'0" E
tLatitude44.533298
tLongitude6.516670


Rue Bric et Brac

Sponsor

Dominant le Drac et ses gorges, proche de la superbe vallée du Valgaudemar, étape obligée sur la Route Napoléon, le Château des Herbeys est daté du XIII° siècle.

Rénové avec goût et respect de l'Histoire des lieux, ce château, hôtel et restaurant, vous accueillera avec tout l'art et le savoir-faire des grandes demeures qui font la richesse de notre pays.

Pour séjourner ou pour vous restaurer, vous ne regretterez pas votre étape au Château des Herbeys

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Toponyme

saint-sauveur-05

Le Sant-Sauvaire vivaro-alpin, traduit en français, est devenu un Saint-Sauveur, toponyme courant en France.

Notre Saint-Sauveur haut-alpin est attesté dans le cartulaire de l'abbaye de Valbonne en 1321 sous sa forme latine Santus Salvator. Il est à noter que les moines et autres copistes spécifient bien sa localisation dans la forêt d'Embrun.

La commune doit donc son nom à un sanctuaire présent dans ce qui était alors la forêt d'Embrun.

Héraldique

saint-sauveur-05

Saint-Sauveur
porte

d'azur à une église d'argent accompagnée en chef de deux étoiles d'or

Patrimoine

TPatrimoine de Saint-Sauveur

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Saint-Sauveur

Presse passée

saint-sauveur-05

TUn Américain a épousé treize femmes

Philadelphie, 2 mars - Arrêté dernièrement et emprisonné dans le pénitentiaire, un américain qui avait épousé treize femmes parvint à s'échapper de la prison. Un habitant d'un village voisin de Pihladephie l'ayant rencontré et reconnu malgré un habile déguisement, fut tenté par l'appât d'une forte récompense promise à qui livrerait le coupable à la justice. Il invita le nouveau don Juan à dîner, et pendant le repas, s'esquiva sous un prétexte pour aller chercher les policiers ; mais grande fut sa surprise.
À son retour le coupable avait pris la fuite avec sa femme !

LE FIGARO - 22 mars 1838

Dicton du jour

saint-sauveur-05



Quand trono au mes de febrié,
Fai de la tino un ajouquié

Quand il tonne en février
Fais de la tonne un juchoir

Saint du jour

saint-sauveur-05

TChristine l'Admirable - Sainte, Mystique à Saint-Trond - XIII°

Jacques de Vitry commenta la vie de Christine de Saint-Trond, mystique du XII° siècle. Témoin oculaire et l'ayant fréquentée pendant 2 années, il est digne de Foi.

Christine avait extases profondes si proches de la mort qu'on le pensa. Au Requiem, elle quitta son cercueil, s'envola vers la voûte de l'Église et termina sa vie au Couvent de Saint Trond en y marquant les esprits par sa Grâce et son Humilité.

Blagounette

saint-sauveur-05

TOuvrons les horizons - Année 1895

M. Prudhomme donne un grand bal pour produire sa fille et lance des centaines d’invitations dans la région.
- Mais, remarque Mme Prudhomme en lisant la liste des invités, parmi tous ces noms, je ne vois pas ceux de nos amis...
- Naturellement, Ma Chère, puisque je donne un bal pour faire des connaissances, ce n’est pas la peine d’inviter ceux que nous connaissons déjà !