GuidesAccueil

CALLOËT Jacquette : Veuve de J. Saliou

CALLOËT Jacquette - Veuve de J. Saliou
 SPÉZET
SPEIED
SPÉZET
 MAURIAC
MAURIAC
MAURIAC
 HAUTE-NORMANDIE

HAUTE-NORMANDIE
 SALLES-D'AUDE
SALAS D'AUDE
SALLES-D'AUDE
 Bourgeois de Paris
PRÉVOST Jean
Bourgeois de Paris

Guide héraldique

3698

En novembre 166, un édit royal impose à tous les possesseurs de blason de le déclarer. Si la charge de cette collecte est confiée à des financiers qui en tireront beau bénéfice, la garde de ce Grand Armorial de France sera confiée à Charles d'Hozier dont la probité n'est pas à démontrer.

En réalité, les caisses de l'État sont vides, le gouvernement ayant besoin d'argent, on pressure le Peuple sous l'impôt en créant de nouvelles taxes. Devant le manque d'enthousiasme de la population, de nombreux arrêtés sanctionneront l'usage non déclaré de blasons et, après avoir réellement organisé une chasse au blasonnables, la compagnie arrivera à livrer les 5.833.333 livres, 13 sols et 4 deniers promis au Trésor Royal.

Nos rubriques

5018

Héraldique

2868

Blason de CALLOËT Jacquette - Veuve de J. Saliou


CALLOËT Jacquette
Veuve de J. Saliou
veuve de Jean Salioù, seigneur de Chefdubois - Pen ar C'hoad, conseilelr au Parlement de Bretagne
porte

d'azur au château crénelé d'or, ouvert et maçonné de sable, brochant une flèche tombante du même Le château chargé d'une coquille d'or, accostée en dextre d'une feuille de houx de sinople et à senestre d'une main dextre apaumée de carnation; au chef d'hermine
Année: 1696