Le Bono

le-bono-1
 Le Bono: Pierres sèches et marée basse en baie de Kerdréan...

Sponsor

le-bono
<Cliquez l'image>


Le Bono

Le petit bourg breton de Bono, près d'Auray, est un incontournable du Bro an Alre - le pays d'Auray. Surplombant son aber - ria, le village fut longtemps relié à Auray par un pont suspendu datant de la fin du XIX° ; le vieux pont a été doublé d'un viaduc en béton ultra-moderne. Nous n'y perdons pas au change car, étant plus élevé que l'ancien, il nous offre une vue magnifique sur l'aber et le village.

Lors de votre Tro Breizh - Tour de Bretagne, n'hésitez surtout pas à faire une halte au Bono !

Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Le Bono

le-bono


  • FrançaisLe Bono
  • BrezhonegAr Bonoù
    ( Breton )
  • Population2 200 hab.
    Gentilébonovistes
  • Superficie5,96 km²
  • Densité369.13 hab./km²
  • Latitude47° 38 '25" N°
    Longitude1° 3 '57" E°
  • Latitude47.640301°
    Longitude1.049170°


Carte

Découvrez la carte de la commune.

La qualité de leurs cartes étant remarquable, nous avons réalisé lien vers les cartes de l'Institut Géographique National - IGN pour la France, et vers Yandex pour les autres pays.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Photographies

Quelques photographies vous permettant de jeter un premier coup d'œil sur la commune ou ses paysages...

Toutes les photographies présentées sont réalisées sans manipulations informatiques, ajouts, rectifications, ou autre artifice déformant la réalité des lieux.

Elles sont aussi le fait d'amateurs et sont donc à la portée de chacun d'entre nous.

Toponyme

le-bono

Le Bono dérive du Breton Ar Bonoù. Certains lient ce toponyme au nom des jardinets du village ; Bon - prononcer bonne - Bonoù au pluriel, substantif masculin, signifie borne, bornes et, sans doute, est-il possible de trouver là, le sens de ce toponyme. Nous pourrons faire un rapprochement avec Ambon, autre commune du Morbihan.

Ar Bonoù - Le Bono apparaît très tardivement dans les écrits car nous n'en trouvons trace qu'en 1815 sous sa forme actuelle.

Héraldique

le-bono

Le Bono
porte

n'ayant pas de blason, nous lui avons donné un blason d'attente de sinople plain

Patrimoine

■   Son patrimoine

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Le Bono

Foires - Marchés

■   Foires - Marchés

Depuis la nuit des temps, les animations de celles qui furent paroisses, villages, bourgs ou villes puis devinrent nos communes actuelles ponctuent la vie de leurs habitants. Le Bono, comme toutes nos communes voit des animations se dérouler sur son territoire ; elles sont foires ou marchés et ponctuent la vie communale.

Découvrez-les en suivant ce lien !

Libre plume

■     Libre plume

Habitants de Le Bono, ils ont accepté de prendre librement la plume et nous parler de leur lieu de vie.

Il nous semble important de donner la parole aux habitants et leur permettre de partager leurs ressentis et sentiments.

Nous les remercions pour leur participation et partage.

Autrefois

■   Autrefois dans les guides

Les premiers guides touristiques, au sens où nous l'entendons actuellement, sont nés avec le développement du chemin de fer et moyens de transport.

Contrairement aux récits de voyages qui se limitaient au parcours réalisé, les guides touristiques fournissent multiples informations sur les lieux et destinations que vous désirez visiter.

Recette de cuisine

■   Recette de cuisine

La cuisine a toujours influencé l'Homme et ce, depuis la nuit des temps.

Si nos aïeux, tout comme nous, aimaient faire bonne table et bonne chair, leurs recettes et mode de cuisiner ont terriblement changé ; nos goûts aussi...

Voici donc une recette ancienne ou actuelle telle qu'elle se cuisine ou pouvait se cuisiner dans nos bourgs, nos villages, ou ailleurs...

Pomologie

■   Pomologie

Nos fruits et légumes sont maintenant scientifiquement profilés et uniformisés pour qu'ils tiennent au frigo !

Il fut une époque passionnante ou nos cultivars et variétés fruitières étaient d'une grande diversité de goûts, de couleurs et de formes.

Le mot pomologie n'intègre normalement que les fruits mais, n'oubliant pas nos autres végétaux domestiques, avons intégré les légumes et plante ssous cette rubrique.

 Redécouvrez-les !
  Plantez-les !
  Consommez-les !

Saint du jour

le-bono

  Augustin de Cantorbéry, Saint - VII° siècle

Prieur à Rome, au monastère Saint-André du Mont Cœlius, Grégoire le Grand, pape, le nomme en Angleterre avec 40 compagnons. Passant par les Lérins, puis Paris, ils arrivent à Cantorbéry pour y évangéliser les Saxons et imposer la liturgie romaine au détriment de l'Église Celte.

Évêque de Cantorbéry, il meurt le 27 mai 604.

Dicton

le-bono

■   Dicton

Ber, ber, miz C'hwevrer, karg ar poulloù hag ar foz,
Me ho dizec'ho en un deiz hag un noz.

Coule, coule, Février, remplis mares et fossés,
En un jour et une nuit je les dessécherai.

Blagounette

le-bono

■   Le docteur - Année 1895

Le docteur Sépulcre a des prétentions au diagnostic. Appelé chez une dame, à peine entré, il se prononce immédiatement:
- Je vois votre maladie, fait-il, vous éprouvez de petits malaises d’estomac et des spasmes nerveux.
- Monsieur...
- Laissez-moi achever: votre tempérament est un peu exigeant...
- Mais, interrompt la dame, ce n’est pas moi qui suis malade, c’est mon oncle !
Le docteur sans se décontenancer :
- Je m’en doutais !

Remerciements

■   Remerciements

Nous remercions les différents contributeurs de Le Bono.

Ils participent avec des photographies récentes ou anciennes, avec des informations, des écrits personnels ou des pistes de recherches.

Leur aide est précieuse et ce travail mémoriel se construit grâce à leurs partages.

Un grand merci à tous et toutes !