GuidesAccueil

Côte d'Or

Communes du département
Dijon
Dijon: Le château des gendarmes au XIX°

Sponsor

cote-or

PCôte d'Or: Liste des communes

En Côte d'Or, le département compte actuellement 706 communes et 0 anciennes communes.

comme dans l'immense majorité de nos départements, la majorité de ces communes sont nées le 14 décembre 1789, peu après la Grande Révolution.

Bien qu'une administration, efficace, exista sous l'Ancien Régime, les impératifs révolutionnaires, la volonté de faire table rase du passé et la nécéssité d'organiser un squelette adrministratif évitant les chevauchements de juridictions expliquent ce choix.

L'Ancien régime, au cours des ans et de l'agrandissement de ce Domaine Royal qui deviendra France, avait vu s'empiler les juridictions administrations. La création des départements vise à simplification.

L'expression de millefeuilles administratif est actuellement employée pour définir l'administration française.

Côte d'Or



tFrançaisCôte d'Or
tFrançaisCôte d'Or
tPopulation 521 608 hab
tGentilé Côte d'Oriens
tSuperficie 8 763,00 km²
tDensité59.52 hab/km²
tLatitude 0°0'0" N
tLongitude 0°0'0" E
tLatitude
tLongitude

Rue Bric et Brac

PCôte d'Or

Côte d'Or Le département
Le département de la Côte d'Or est né le 4 mars 1790 comme l'immense majorité des départements de France. Ce département est le seul à porter un nom sans lien avec la géographie fluviale. Il doit son nom à Charles-André-Rémy Arnoult, député de l'Assemblée Constituante de 1789. Plusieurs autres appellations dans l'esprit du nom des autres départements étaient envisagées; la proposition de Charles-André-Rémy Arnoult emporta les suffrages et le nom Côte d'Or rappelle ces cuestas, talus fort nombreux dans le département, accueillant ces vignobles de Bourgogne aux crus si renommés.

Côte d'Or La langue locale: Un patois d'Oïl
La langue parlée en Côte d'Or était un patois d'Oïl lié au Bourguignon-Morvandeau. Si le nombre de locuteurs disparaît rapidement, certains passionnés essayent de redonner vie à ce parler et cela est bonne chose. Souhaitons longue vie à ces parlers et patois locaux qui font, et sont, une des grande richesse de notre pays.

( t => Ancienne commune )