Nainville-les-Roches

Pomologie
a_1
 :

Sponsor

nainville-les-roches
<Cliquez l'image>

■ Abbé de Beaumont



Nainville-les-Roches

nainville-les-roches


  • FrançaisNainville-les-Roches
  • Population400 hab.
    Gentilé
  • Superficie5,93 km²
  • Densité67.45 hab./km²
  • Latitude48° 30 '0" N°
    Longitude2° 30 '0" E°
  • Latitude48.500000°
    Longitude2.500000°


⌘ Abbé de Beaumont

Abbé de Beaumont
Abbé de Beaumont
  • Le fruit

    De grosseur considérable, globuleux et régulier, il possède un sillon marqué et une cavité caudale profonde. Sa peau est bien duveteuse, blanchâtre sur le côté ombré marbrée et tachetée de carmin à l'insolation. La peau adhère à une chair blanchâtre mais rosée près du noyau. Abondante en eau, cette pêche est sucrée et plaisamment acidulée.
  • Le noyau

    N'adhérant pas à la chair, de type moyen et ovoïde, il a les joues plates et l'arête dorsale plutôt tranchante.
  • Maturité

    Fin juillet
  • Qualité

    Première
  • Les feuilles

    Peu nombreuses, elles sont vert sombre à l'insolation et vert blanchâtre au dessous. Lancélolées mais assez larges, faiblement dentées, elles sont portées par un pétiole court, bien nourri et finement cannelé.
  • Culture

    Il est préférable de l'exploiter en plein-vent car ce pêcher n'aime pas l'espalier.
  • L'arbre

    Pêcher aux bois peu forts, cet arbre présente de nombreux rameaux étalés, plutôt courts, grêles et de couleur rouge-brique sur les faces exposées au soleil et d'un jaune-vert pour les parties ombragées.
  • Origine

    Cette pêche, bien charmante, provient de la commune de Daumeray, en Maine-et-Loire. Elle est née au XVIII° siècle, d'une pousse spontanée qui resta longtemps localisée dans ce canton. Elle arriva dans le commerce en 1868 et fut dédiée à l'Abbé de Beaumont par son promoteur. Nous ne connaissons pas l'appellation locale, si nom elle eut.
  • Fournisseur