GuidesAccueil

Lhuis

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TLhuis

Lhuis est une commune en département de Ain qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 800 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Lhuis

lhuis


tFrançais Lhuis
tArpitan
 
tPopulation 800
tGentilé lhuissars
tSuperficie 24,43 km²
tDensité32.75 /km²
 
tLatitude 45°45'0" N
tLongitude 5°32'60" E
tLatitude45.750000
tLongitude5.533330


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

lhuis

Lhuis
porte

gironné d'or et de sable

Patrimoine

TPatrimoine de Lhuis

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Lhuis

Dicton du jour

lhuis


TDicton

En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

lhuis


TSébastien de Rome - Martyr - III° siècle

Officier romain, Sébastien sert Dioclétien, empereur de Rome persécutant les Chrétiens. Chrétien et dénoncé comme tel, il lui fut intimé l'ordre de sacrifier à l'Empereur en signe de fidélité à l'Empire et au gouvernement. Sébastien refusant cet ordre, fut condamné à mort. Ligoté nu à un arbre, il servit de cible d'entrainement à des archers puis bastonné à mort. Il fut enterré dans le cimetière Saint Sébastien, catacombes romaines.

Blagounette

lhuis


TSpiritisme - Année 1895

Le lendemain d’une soirée de spiritisme, deux amis se retrouvent :
- Alors, tu n’as pas dormi, tu as entendu l’esprit ?
- Oui, ce matin... Un coup sec... Entrez ! criai-je.
- C’était l’esprit frappeur ?
- Non, cher ami, c’était l’esprit tapeur. Il me quittait dix minutes après et j’avais cinq louis de moins.