GuidesAccueil

Burnhaupt-le-Bas

Balades et mémoires

:

Burnhaupt-le-Bas

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Burnhaupt-le-Bas

burnhaupt-le-bas


tFrançais Burnhaupt-le-Bas
tElsässischNeederburnhaipt
tPopulation 1 600 hab
tGentilé
tSuperficie 11,77 km²
tDensité135.94 hab/km²
tLatitude 47°43'0" N
tLongitude 7°10'0" E
tLatitude47.716702
tLongitude7.166670


Rue Bric et Brac

Sponsor

Dominant le Drac et ses gorges, proche de la superbe vallée du Valgaudemar, étape obligée sur la Route Napoléon, le Château des Herbeys est daté du XIII° siècle.

Rénové avec goût et respect de l'Histoire des lieux, ce château, hôtel et restaurant, vous accueillera avec tout l'art et le savoir-faire des grandes demeures qui font la richesse de notre pays.

Pour séjourner ou pour vous restaurer, vous ne regretterez pas votre étape au Château des Herbeys

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

burnhaupt-le-bas

Burnhaupt-le-Bas
porte

d'azur à une fontaine monumentale déversant son eau dans une auge adextrant le pilier, le tout d'argent, au croissant contourné d'or posé à dextre

Patrimoine

TPatrimoine de Burnhaupt-le-Bas

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Burnhaupt-le-Bas

Dicton du jour

burnhaupt-le-bas



Hérébé que hèrèbéyo,
Si hérébé nou hérêbéyo
Mars que marsouléyo,
Si Mars nou marsouléyo
Touts els mes d'édan que gouttereyon.

Février, donne des giboulées,
Si ce n'est février c'est mars,
Si mars est sans giboulées,
Il pleut tous les mois de l'année.

Saint du jour

burnhaupt-le-bas

TPacôme le Grand - Fondateur du cénobitisme chrétien - IV°

Conscrit et objecteur, enrôlé dans l'armée romaine, s'ennuyant dans ses casernements, le jeune Pacôme et ses camarades de conscription, recoivent la visite de Chrétiens leur apportant réconfort spirituel et alimentaire. Ayant terminé son temps, Pacôme reçoit le baptême puis se retire solitaire dans le désert proche. Des voix l'invitent à créer un monastère en ce lieu désert. Les murs terminés, il s'y retire et voit arriver des disciples. L'échec de ce premier essai le voit définir la stricte Règle de Saint Pacôme favorisant une harmonieuse vie communautaire ; le cénobitisme est né. Son œuvre se multiplie en Égypte, pays où il meurt en l'an 346 lors d'épidémies ravageant le pays.

Blagounette

burnhaupt-le-bas

TAu restaurant - Année 1896

Dans un restaurant cossu d'une ville touristique, un voyageur attablé demande l’addition. On lui apporte la douloureuse qui commence ainsi:
Couvert, 1fr25.
- Ah ! fait-il, ce n’est pas cher du tout.
Et, gravement, il fourre l’argenterie dans sa poche !