GuidesAccueil

Saint-Jean-de-Gonville

Guides excursionnistes et balades

:

Saint-Jean-de-Gonville

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Saint-Jean-de-Gonville

saint-jean-de-gonville
tFrançais Saint-Jean-de-Gonville
tArpitan
tPopulation 1 400 hab
tGentilé gonvillois
tSuperficie 12,36 km²
tDensité113.27 hab/km²
tLatitude 46°13'0" N
tLongitude 5°57'0" E
tLatitude46.216702
tLongitude5.950000

Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Héraldique

saint-jean-de-gonville

Saint-Jean-de-Gonville
porte

d'argent à un écusson de gueules chargé d'un coq d'or, posé en abîme, accompagné en chef d'une balance de sable, en flancs de deux branches de laurier de sinople et en pointe de la grande lettre S à trois vergettes ondées et alésées de sable brochants sur la lettre ; vêtu d'azur chargé de quatre étoiles d'argent

Blagounette

saint-jean-de-gonville

saint-jean-de-gonville  La quête - Année 1905

Sur le plateau rempli de pièces d’argent et d’or que lui tend une souriante quêteuse, une dame aussi richissime qu’avare dépose un modeste sou.
La quêteuse, bien moqueuse le lui rend en spécifiant :
- Excusez-moi, Madame, mais je n’ai pas de monnaie...

Dicton du jour

saint-jean-de-gonville



En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

saint-jean-de-gonville

K  Marguerite de Hongrie - Princesse hongroise, dominicaine

Fille de Béla IV, roi de Hongrie, Marguerite intègre le monastère de Veszprem puis fait choix de vie dominicaine. Jeune femme à la spritualité très élevée, elle est rapidement remarquée pour ses qualités. Ayant fait choix de pauvreté, elle partage les dotations que lui fait parvenir son frère, le roi Étienne V°. Fidèle à la règle dominicaine, elle s'assigne aux rudes tâches de la vie monastique au même titre que les autres. L'ascèse et les mortifications lui feront naitre des dons mystiques remarquables. Elle meurt le 18 janvier 1270.