GuidesAccueil

Caro

Patrimoine de Caro

:

Sponsor

caro-56
<Cliquer l'image>


TCaro: Patrimoine



Caro

caro-56


tFrançais Caro
tPopulation 1 100 hab
tGentilé carotins
tSuperficie 37,74 km²
tDensité29.15 hab/km²
tLatitude 47°52'0" N
tLongitude 2°19'0" W
tLatitude47.866699
tLongitude-2.316670


Rue Bric et Brac

Patrimoine de Caro

Allée couverte du Lobo
Allée couverte du LoboAllée couverte du Lobo - Krugenn al Lobo
Lat: : 47.849291 - Long: : -2.337045 - Monuments mégalithiques

Le Lobo voit la présence d'une allée couverte de 22 mètres quasiment complète et propre à la région. Difficile d'accès, cette Allée Couverte est orientée vers le sud-est. Supportées par vingt-huit supports dont deux tombés, les dix dalles d'origine ne sont plus que six, quatre ayant dû servir de matière première pour quelque tailleur de pierre. L'allée, remarquablement bien conservée, possède encore son entrée, son vestilbule et sa chambre terminale ; une chambre latérale de six mètres de longueur est orientée vers le sud.

À titre informatif, les mégalithes ne sont pas celtiques mais pré-celtiques ; cette fausse association des celtes et des menhirs, galgals et autres tumuli date du XVIII° siècle.
Allée-couverte de Grand Village
Allée-couverte de Grand VillageAllée-couverte de Grand Village - Alez toet Keriadenn meur
Lat: : 47.848080 - Long: : -2.323501 - Monuments mégalithiques

Cette allée couverte, une des plus longue du département du Morbihan avec ses 25 mètres de long, est, comme tous les mégalithes de Caro, édifiée avec du quartz. Bien qu'il reste quelques traces du tumulus recouvrant l'édifice à son heure de gloire, le monument a considérablement souffert du temps et des hommes qui se servirent des piliers ou des dalles de couverture comme matière première ; sans oublier la religion qui, voyant quelques œuvres démoniaques dans ces monuments, s'empressait de les détruire dès que possiblilité se présentait.

Cette allée couverte est des plus intéressante à cause de sa chambre funéraire ne dépassant pas 1.20m de large, ce qui la rend d'une étroitesse remarquable. Son entrée latérale est elle aussi très caractéristique.
Allée-couverte de la Gajale
Allée-couverte de la GajaleAllée-couverte de la Gajale - Alez toet ar Gajal
Lat: : 47.860441 - Long: : -2.359872 - Monuments mégalithiques

Cette allée couverte est très endommagée et partiellement intégrée dans un talus. Elle est orientée vers le sud-est et comporte encore deux dalels posés sur cinq supports.
Borne milliaire et croix de cimetière
Borne milliaire et croix de cimetièreBorne milliaire et croix de cimetière - Maen-Bonn Mil-Paz ha Kroaz ar Vered
Lat: : 47.863339 - Long: : -2.325132 - Borne milliaire

Cette borne milliaire découverte en 1976 a perdu son sommet. Les bornes milliaires marquaient les voies romaines, ici celle d'Ahès reliant Angers à Carhaix. Tout comme nos bornes kilométriques actuelles, ces bornes indiquaient la distance séparant les villes repères. Elles indiquaient aussi le nom de l'Empereur qui régnait lors de leur élévation.

Caro voit deux bornes toujours existantes sur son territoire. L'une, celle de Crohenneuc en Saint Gonan, fut découverte en 1976 et serait datée des années 270-279, sous le règne de Caius Pius Esuvius Tetricus Junior - Tretricus 1°, empereur des Gaules et l'un des Trente Tyrans.
Croix du Boucher
Croix du BoucherCroix du Boucher - Kroaz ar C'higer
Lat: : 47.866515 - Long: : -2.312874 - Croix ou Calvaire

Cette croix en schiste présente un écu gravé d'un couteau et d'un fusil à aiguiser sur son fût. Ne connaissant les émaux liés à cet écu, son identification précise n'est possible mais est sans doute liée à une corporation de bouchers. Cette croix sert aussi de support à une charmante légende locale.
Église de Saint Hervé
Église de Saint HervéÉglise de Saint Hervé - Iliz Sant Hervé
Lat: : 47.864134 - Long: : -2.318850 - Église paroissiale

l'église paroissiale possède une tour-clocher intéressante. Vous y trouverez des remaniements de toutes époques allant de la brique romaine dans les fondations à...
La maison de la Tour
La maison de la TourLa maison de la Tour - Ti an Tour
Lat: : 47.902817 - Long: : -3.463837 - Maison remarquable

Cette maison à tour unique était le tribunal de la Seigneurie de Bodel qui avait droit de haute, moyenne et basse justice. La pierre saillant de la tour fait office de potence symbolique et rappelait aux vassaux de al seigneurie considérée qu'il avait droit de haute justice ; toutes les seigneuries n'avaient pas droit de condamnation à mort. la basse justice concernanit les problèmes courants du territoire où elle avait juridiction. Il va pas sans oublier que le seigneur ou personnel ayant droit de justice vivait très proche de ses justiciables. S'il était injuste, et ceci surtout pour les affaires de basse justice, il risquait fort de se voir violemment tirer les oreilles aux coins des bois...
Le menhir de Bodel
Le menhir de BodelLe menhir de Bodel - Peulven Bodell
Lat: : 47.845559 - Long: : -2.302086 - Monuments mégalithiques

Bodel voit non seulement la présence d'un château remarquable, mais aussi celle d'un menhir, mot provenant du breton Maen, pierre, et hir, longue - bien que les bretonnants utilisent le mot Pulven, pieu de pierre. Le Menhir de Bodel est un massif bloc de quartz situé au milieu d'une praire, solitaire. Il mesure 2.80 de hauteur et est légèrement incliné, sans doute le poids des ans...
Manoir de Sainte Suzanne
Manoir de Sainte SuzanneManoir de Sainte Suzanne - Maner Bodell
Lat: : 47.843299 - Long: : -2.301250 - Manoir

Une des anciennes seigneuries de Caro qui en possédait 36 avant la grande révolution de 1789. Cette bâtisse de fière allure garde des traces du donjon d'origine daté du XII°.
Le Monument aux Morts -
Lat: 47.864090 - Long: -2.318826 - Près de l'Église

Le Monument aux Morts de Caro fut érigé entre 1919 et 1925 comme la majorité des cénotaphes rappelant les guerres de la France. Il rappelle à nos mémoires le nom des hommes de la commune morts lors des conflits militaires.

Quasiment inexistants avant la première guerre mondiale - 1914-1918, les Monuments aux Morts sont partie intégrante et obligée des monuments et bâtiments communaux, au même titre que l'église, la mairie ou l'école publique.