GuidesAccueil

Arenthon

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TArenthon

Arenthon est une commune en département de Haute-Savoie qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 1400 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Arenthon

arenthon


tFrançais Arenthon
tArpitanAranton
 
tPopulation 1 400
tGentilé arenthonnais
tSuperficie 11,47 km²
tDensité122.06 /km²
 
tLatitude 46°6'60" N
tLongitude 6°20'60" E
tLatitude46.099998
tLongitude6.333330


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

arenthon

Arenthon
porte

bandé d'argent et de gueules

Patrimoine

TPatrimoine de Arenthon

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Arenthon

Dicton du jour

arenthon


TDicton

En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

arenthon


TSaint Venceslas, Martyr, Duc de Bohême

Venceslas est Duc de Bohème à la mort de son père, Vratislas. Âgé de 13 ans, ne pouvant régner, la régence est assurée par sa mère, Drahomira. Adepte des anciens cultes tout comme Boleslas, le cadet, elle persécute les chrétiens ; ils déstabilisent le Duché. Chrétien, Venceslas, saint patron des tchèques, monte sur le trône et favorise la christianisation du Duché. Il est assassiné par son frère, Boleslas, qui monte sur le trône et rétablit la stabilité du pays. Nous étions le 28 septembre 929.

Blagounette

arenthon


TÀ la correctionnelle - Année 1904

- Prévenu, êtes-vous marié ?
- Non, mon Président.
- Eh bien, c’est heureux pour votre femme !