GuidesAccueil

ArcAngues

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TArcAngues

ArcAngues est une commune en département de Pyrénées-Atlantiques qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 3100 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

ArcAngues

arcangues


tFrançais ArcAngues
 
tPopulation 3 100
tGentilé
tSuperficie 17,47 km²
tDensité177.45 /km²
 
tLatitude 43°26'60" N
tLongitude 1°31'0" W
tLatitude43.433300
tLongitude-1.516670


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

arcangues

ArcAngues
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de ArcAngues

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de ArcAngues

Dicton du jour

arcangues



Nèu de heure,
La pouro se l'emporto au pè

Neige de février
La poule l'emporte à son pied.

Saint du jour

arcangues



TAbraamios d'Émèse - saint - V° siècle

Fuyant les Perses ou les arabes, ce natif d'Emèse, actuellement Homs en Syrie, monta à Constantinople auprès de l'Évêque Jean Chrysostome. Après une dizaine d'année en ces lieux, il refit le voyage vers Jérusalem pour s'y installer définitivement. Il défendit vigoureusement la divinité de Jésus au même titre que son Père.

Blagounette

arcangues



TLe mariage - Année 1895

Une vieille folle, Mme Zoé, est très laide, elle a au moins soixante ans. Elle s’habille avec des robes d’ingénue, se met du noir aux yeux, du rouge aux lèvres, fait de petites manières de pensionnaire, tout cela pour essayer de réparer des ans l’irréparable outrage.
Elle est plus laide et plus vieille que jamais. Son mari enrage et lui dit chaque jour:
- Tu as bien tort de pratiquer ainsi l’art d’accomoder les restes.