GuidesAccueil

Angos

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TAngos

Angos est une commune en département de Hautes-Pyrénées qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 200 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Angos

angos


tFrançais Angos
 
tPopulation 200
tGentilé
tSuperficie 2,98 km²
tDensité67.11 /km²
 
tLatitude 43°12'0" N
tLongitude 0°9'0" E
tLatitude43.200001
tLongitude0.150000


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Blason

angos

Angos
porte

n'étant pas encore vérifié, nous leur avons donné un blason d'attente de gueules plain

Patrimoine

TPatrimoine de Angos

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Angos

Dicton du jour

angos


TDicton

Quond truôno dins lou mes de febrié
Tout l'houôli claùs dins un culié.

Quand il tonne en février
Toute l'huile tient dans une cuillère.

Saint du jour

angos


TBlandine Merten - Bienheureuse - XIX° siècle

Née le 10 juillet 1883 en Allemagne, en Duppenweiler, Maria-Magdalena, institutrice, intègre l'Ordre de Sainte Ursule sous le nom de Sœur Blandine et, comme il se doit donc, consacre sa vie à l'éducation des enfants et jeunes filles qui lui sont confiés. Menant vie contemplative hors de ses heures professionnelles, elle meurt le 18 mai 1918 de tuberculose. Bien que n'ayant pas fait d'actes religieux héroïques ou miraculeux, elle est béatifiée le 1° novembre 1987 par Jean-Paul II° qui, par ce choix, tenait à souligner que l'exemple se trouve aussi chez les simples gens du commun qui, tous les jours, donnent le meilleur d'eux-même.

Blagounette

angos


TSur le boulevard - Année 1889

- Vous êtes en deuil ? demande un passant à un jeune homme fort triste.
- Oui, de mon père.
- Il a dû vous laisser une belle fortune ?
- Lui ? C’était bien un trop honnête homme. Il a payé toutes ses dettes et m’a ruiné...