GuidesAccueil

Adriers

Étymologies et toponymes

:

Sponsor

adriers
<Cliquez l'image>


TToponymes

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes.

Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naître nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons ces néo-toponymes passe-partout, tristes, effrayants et déprimants appliqués sans réflexion à des lieux chargés de belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé

Adriers

adriers


tLangue Adriers
 
tPopulation 700
tGentilé adriauds
tSuperficie 68,09 km²
tDensité10.28 /km²
 
tLatitude 46°15'0" N
tLongitude 0°48'0" E
tLatitude46.250000
tLongitude0.800000


Rue Bric et Brac

TÉtymologies et toponymes

Adriers est attesté dès 927, année où il se retrouve dans les archives de l'abbaye de Nouaillé dans ce passge Vicaria Edrinsis in pago Pictavo. Toujours dans les même archives, nous trouvons un Vicaria Edrarinsis en 942.

Ernest Nègre fait dériver ce toponyme de l'anthroponyme germanique Adreharius. Ce territoire, d'après Ernest Nègre, serait donc lié à l'existence d'un domaine rural ayant existé en ces lieux et ayant appartenu à un certain Adreharius.