GuidesAccueil

Lanester

Vos guides du passé
Lanester
Lanester: 1914 - 1918, mon grand oncle, à cheval sur le canon

Sponsor

lanester
<Cliquer l'image>


TLanester: un homme, une femme

Nous voyons toujours les grands de ce monde présents dans les ouvrages mais sont toujours ou souvent oubliés les gens du Peuple, citoyens ordinaires ayant mené rude vie humble, simple, souvent tragique et essayons de redonner un peu d'existence et de vie à quelques-uns au cours de nos recherches.

Nos lectures nous ont parfois interpellé, comme ce commentaire lu dans le mémoire de régiment de la guerre 1914-1918 ; il était écrit, faisant fi de la vie et courages des hommes, que le général avait résisté avec grand courage !

Ce général avait droit aux Honneurs, l'homme de ligne, du simple soldat aux officiers ayant monté au feu, n'avaient pas droit à cette considération...

Lanester

lanester


tFrançais Lanester
tPopulation 22 500 hab
tGentilé Lanestériens
tSuperficie 18,37 km²
tDensité1224.82 hab/km²
tLatitude 47°46'49" N
tLongitude 3°21'51" W
tLatitude47.763644
tLongitude-3.347408


Rue Bric et Brac

TLettre de Louis à Jean-Marie

Jean-marie-Coguic
Yann-Vari ar C'hogic
Jean-Marie Le Coguic

tAnnée 1915

La guerre fait rage et les morts se comptent par centaines de milliers. Les belligérants sont fatigués mais les orgueils nationaux de quelques-uns ne le sont pas. Que les hommes meurent donc !

Louis et Jean sont natifs de Caudan, en cette partie de la commune qui va devenir Lanester en 1909. Louis écrit une carte-poste à son frère le 5 avril 1915.

tLettre à Jean

Mon Cher Jean,
Je viens de recevoir ta lettre.
Il m'a fait grand plaisir de te savoir en bonne santé, je te dirai que je suis également de même.
Je t'ai dit que j'avais fait le trajet avec Hélo de Kerpont et Thomas d'Hennebont. Ensemble, pendant le trajet, nous nous sommes bien amusés.
J'ai malheureusement été obligé de les quitter à Paris et, après, ai trouvé bien du changement parce que j'étais seul.
Maintenant, si je l'avais su, j'aurais profité de ces quelques jours de plus mais tu sais que j'étais fatigué et aimais mieux retourner que de rester faire la vie à Paris.
J'ai passé une journée avec Pierre Hélo. Nous avons été chez Morvan.
Cher Jean, je ne vois plus autre chose à te raconter. Ici, c'est toujours la même vie.
Reçoit une bonne poignée de main.
Ton frère, Louis.

Source: Mémoires de Famille - Christophe Le Bellec - Gap, France - Reproduction interdite sans accord écrit - Tous droits réservés

tMatelin ar C'hogic - Mathurin Le Coguic

Matelin - Mathurin naît le 7 mai 1885 à Caudan ; il est premier fils de Matelin - Mathurin et de Mari-Josefa ar Daiñ - Marie-Josèphe Le Dain, tous deux domicilés à Perros, alors en Caudan et actuellement en Lanester. Les parents sont encore jeunes, Mathurin à 26 ans et sa femme, Marie-Josèphe est âgée de 28 ans ; tous les deux sont cultivateurs à Perros.

Le premier témoin, Yves Le Dily, âgé de 61 ans, est aussi cultivateur ; le second témoin, Pierre Le ferrand, est âgé de 71 ans et tisserand exerce le métier de tisserand à Perros. Le maire de Caudan, Joseph Guyomar signale que les témoins ne savent signer. Mathurin, père de Mathurin, signe d'une écriture franche et affirmée.

tAr Breudeur gevell: Loeiz ha Yann-Vari - Les jumeaux: Louis et Jean-Marie

Loeiz ha Yann-Vari - Louis et Jean-Marie naissent le 9 juillet 1890 toujours à Caudan. Ils sont jumeaux mais l'heure précise de leur naissance n'étant pas indiquée - juste 5 heures du soir pour tous les deux, nous ne savons pas qui des deux est considéré comme l'aîné.

Leurs actes de naissance présentent une coquille concernant le nom de leur mère qui est donnée comme Prudence-Marie-Jacquette Guiguen ; il sera rectifié et rayé au bénéfice de Marie-Josèphe Le Dain spécifié juste à côté.