Boussy-saint-antoine

Pomologie
a_1
 :

Sponsor

boussy-saint-antoine
<Cliquez l'image>

■ Beurrée Giffard

La Poire Beurrée Giffart est née d'un semis réalisé par M. Giffart, cultivateur dans le faubourg Saint-Nicolas d'Angers qui, était alors bien moins urbanisé que maintenant.

C'est vers 1840-1850 que le père Giffart découvrit ce fruit succulent dans le semis réalisé.

Les plants ne donnaient des fruits que plusieurs années après leur semis. Les fruits les plus prometteurs étaient greffés sur des porte-greffes comme le poirier sauvage ou le cognassier.



Boussy-saint-antoine

boussy-saint-antoine


  • FrançaisBoussy-saint-antoine
  • Population6 400 hab.
    Gentilé
  • Superficie2,90 km²
  • Densité2206.9 hab./km²
  • Latitude48° 41 '60" N°
    Longitude2° 32 '60" E°
  • Latitude48.683300°
    Longitude2.533330°


⌘ Beurrée Giffard

Beurrée Giffard
Beurrée Giffard
  • Cette variété de poires est née à Angers, dans le faubourg Saint-Nicolas, du semis d'un certain M. Giffard, dans les années 1840-1850.
  • L'arbre:

    Faible de rameaux, l'arbre est peu propice à être cultivé en pyramide. Ses branches, poussant à l'horizontal, forment un angle droit avec le tronc. Plutôt tortueuses, elles sont soyeuses et d'un colori brun foncé. Les feuilles sont d'un vert assez terne, avec quelques nuances de rouge violacé. Le porte-plant ayant importance, cets nuances colorées sont plus importantes sur cognassier. Les feuilles ne sont pas dentelées.
  • Le fruit:

    Le fruit est moyen, mais peu aussi être gros et toujours, ou presque, solitaire. Bien attaché à l'arbre, il est aussi odorant, régulier et peu bosselé, avec des hauteurs de 8 à 10 cm et des diamètres de 6 cm en moyenne. sa peau est fine, d'un jaune rappelant les herbes mûres et devenant jaune à maturité. La face non exposée au soleil est d'un vert pâle ponctuée de points grisâtres.
  • Sa chair:

    Blanche, fine et fondante, cette poire donne un jus abondant, sucré et rafraichissant; son parfum est très agréable. Elle a une petite touche d'astringence bien agréable.
  • Culture:

    Le poirier Beurré-Giffard, greffé sur Cognassier ou greffé sur franc, ne se prête pas à la forme pyramidale; toutefois, greffé sur l'un des deux sujets, on peut le conduire en espalier, en cordon et en fuseau, et le planter à toutes les expositions. Sa place la plus convenable est dans le verger, mais alors il convient de le greffer en tête sur forts sujets et de le planter dans un sol léger,frais et riche; dans les terres fortes et compactes, il ne tarde pas à languir; l'extrémité des rameaux noircit et se dessèche; insensiblement l'arbre s'éteint.
  • Fournisseur