GuidesAccueil

Abancourt

Étymologies et toponymes

:

Sponsor

abancourt-59
<Cliquez l'image>


TToponymes

L'immense majorité de nos toponymes datent des temps les plus anciens, parfois du néolithique ou de la période préceltique, notamment les oronymes et hydronymes.

Ils sont aussi légions à avoir été créés lors des grands défrichements qui ont fait naître nos paysages, nos hameaux, nos villages et communes actuelles. Images de l'Histoire, de ses hommes et de leurs langues, plusieurs strates linguistiques y sont visibles.

Déplorons ces néo-toponymes passe-partout, tristes, effrayants et déprimants appliqués sans réflexion à des lieux chargés de belle histoire. Combien de Kerlouano devenus Semaine des quatre jeudis, pour citer une commune bretonne au riche passé

Abancourt

abancourt-59


tFrançais Abancourt
 
tPopulation 400
tGentilé abancourtois
tSuperficie 5,67 km²
tDensité70.55 /km²
 
tLatitude 50°14'60" N
tLongitude 3°13'0" E
tLatitude50.233299
tLongitude3.216670


Rue Bric et Brac

TÉtymologies et toponymes

Abancourt est attesté dès 1121 sous la forme Abuncurth dans une charte de l'évêque Buchart. Nous le retrouvons en 1125 sous la forme Abankourt et en 1349 sous la forme Asbencort. Curtis désigne un domaine rural et Abbon est un nom propre germanique.

Il s'agit ici de la ferme d'un certain Abon ou Abbon ; sans doute un colon germain qui, au moment où l'Empire Romain se lézardait, put s'établir dans l'Empire et fut doté de terres. Moyennant cette propriété et ces droits, il s'engageait à défendre les frontières de l'Empire. Nous retrouvons un peu cette logique chez les Cosaques qui, moyennant certaines libertés, furent des piliers de l'Empire russe.