GuidesAccueil

Athienville

Gastronomie en

:

Sponsor

athienville
<Cliquez l'image>

TAthienville: Recette de cuisine

À Athienville> comme ailleurs, les habitants ont préféré bonne table que miséreuse pitance non préparée.

La recette de cuisine que nous vous présentons sur Athienville> n'est pas toujours typique de ce terroir et peut provenir de tous horizons et périodes ; nous en spécifions l'origine quand possible.

Vous ne pourrez pas toujours la préparer comme cette succulente recette tchouktche nécessitant peau de phoque et oiseaux de mer fermentés ; vous pourrez néanmoins en réaliser un grand nombre si le cœur vous en dit !

Athienville

athienville


tFrançais Athienville
tFrançais
 
tPopulation 200
tGentilé athienvillais
tSuperficie 12,96 km²
tDensité15.43 /km²
 
tLatitude 48°43'0" N
tLongitude 6°30'0" E
tLatitude48.716702
tLongitude6.500000


Rue Bric et Brac

TLait ferré

Très prisé des enfants jeunes, moins jeunes ou plus âgés, le Lait ferré !
Nous remercions Jeff le Rouge pour cette recette et les multiples souvenirs liés à ce Lait ferré lui rappelant son grand-père, Marius, qui exerçait la profession de boucher à Conilhac-Corbières, petit bourg occitan des Corbières.

TOrigine: Corbières, Occitanie, France
TTemps de préparation: 3 heures

TIngrédients et matériel

> Du lait chaud
> Un tisonnier en forme de pince
> Du sucre roux, ou blanc
> Un récipent en terre cuite !

TPréparation

- Mettez votre tisonnier à chauffer
- Faites chauffer votre lait
- Versez-le dans le bol
- Prenez votre tisonnier bien chaud
- Amenez-le au-dessus du bol de lait, gardez la pince fermée
- Posez des morceaux de sucre sur la pince sans vous brûler
- Il caramélise et tombe dans le lait chaud
- Plongez la pince dans le lait chaud...

Jeff le Rouge s'est rappelé de cette préparation en nous parlant de son grand-père occitanophone, natif de Conilhac de las Corbièras - Conilhac-Corbières et ancien de 14 !
Du coup, il nous a préparé un Lait ferré...

Savoureux, simple, et de bon goût !

TNotre ancienne gastronomie

Nos anciennes recettes de cuisine évoluent, non seulement au gré des années et des goûts, mais aussi au gré des familles et de nos cordons-bleus familiaux qui les mitonnent à la maison avec amour.

Un des plus anciens livres de cuisine écrit en langue française, un manuscrit daté du XIV° siècle, est celui de Guillaume Tirel, dit Tallevent, cuisinier du Roi de France, et auteur d'un livre de recettes intitulé Le Viandier Taillevent, maîstre queux du Roy notre Sire. Pour ordonner les viandes qui cy après s'ensuivent

Les XIX° et XX° siècles verront l'édition des livres de cuisine se développer et tous les sujets seront abordés ; depuis les ustensiles à la préparation des restes ou l'utilisation des ingrédients les plus rares. Les cuisiniers de grandes tables princières, ministérielles, présidentielles ou royales, se lanceront dans l'écriture gastronomique, allant de la simple recette des œufs au plat à la poésie gustative la plus élaborée.

Beaucoup d'ingrédients nous voyant maintenant fuir en courant chez le médecin pour tester notre cholestérol, sont alors à l'honneur et nombre de recettes utilisent les matières grasses avec enthousiasme.

Bien sûr, si vous souhaitez respecter ces recettes au pied de la lettre, vous serez équipé d'un fourneau à bois ou à charbon.