GuidesAccueil

Bouchemaine

Pomologie

:

Sponsor

bouchemaine
<Cliquez l'image>




TBouchemaine: Pomologie

La Poire Abbé Édouard

La Poire Abbé Édouard est née d'un semis réalisé vers 1820 dans la région de Louvain par les pépinièristes de la société horticole de Jean-Baptiste Van Mons, en Belgique.

André Leroy, membre du Comice horticole d'Angers et pépiniériste reconnu, ayant reçu un greffon venant de Belgique, signale que le premier fruit porté par son arbre en 1848. Le plant originel était catalogué sous le numéro n°2015.

A. Leroy signale que cette poire lui rappelait un peu la poire Jaminette par l'apparence extérieure et les parfums.

Bouchemaine

bouchemaine


tLangue Bouchemaine
 
tPopulation 5 900
tGentilé
tSuperficie 19,81 km²
tDensité297.83 /km²
 
tLatitude 47°25'0" N
tLongitude 0°36'0" E
tLatitude47.416698
tLongitude-0.600000


Rue Bric et Brac

TPoire Abbé Édouard

Poire Abbé Edouard
Poire Abbé Édouard

Cette variété de poires est née près de Louvain, Belgique, d'un semis rélaisé dans les pépinière de l'horticulteur Jean-Baptiste Van Mons. Il fut transmis un greffon à André Leroy, pépiniériste à Angers, qui signale que son arbre grefffé sur franc atteint une hauteur approximative de huit mètres et qu'il donna son premeir fruit en 1848.

Nous mangeons maintenant des fruits et légumes qui ne sont pas sélectionnés pour leur goût et leurs qualités gustatives mais simplement pour leurs qualités de conservation au frigo; la biodiversité et ses avantages en souffrent. Bien loin de nous sont les multiples variétés de ces fruits et légumes qui firent le bonheur de nos aieux et qui peuvent faire le nôtre si nous y prêtons attention.

La pomologie ne traite pas que des pommes; elle est une science se consacrant aux fruits comestibles. Certaines associations d'amoureux - et clairvoyants, créent des conservatoires et sauvent d'anciennes variétés de fruits et légumes méritants notre attention et nos soins. Saluons-les !

TLa poire Abbé Édouard

  • L'arbre: L'arbre est fort et les bois sont qualifiés de gros. Les rameaux, d'un gris-verdâtre, sont bien touffus, dressés, plutôt longs et forts, flexueux, lisses. Leurs coussinets bien développés et voient une lenticelle blanchâtre. Quant aux feuilles, de tailels moyennese et d'un beau vert focné, elles sont ovalisées et leurs dentelures sont bien marquées mais étalées. Le pétiole de la feuille est fort et long. Les yeux sont signalés coniques et petits, tirant sur le brun-vert.
  • Le fruit: Le fruit,de moyenne grosseur, tire ves une forme conique régulière. Le pédoncule du fruit est plutôt court et légèrement cintré. l'œil est petit et mal développé. À maturité, le fruit est jaune-verdâtre, tacheté de roux sombre. Quleques taches sombres non squameuses existenet souvent mais pas systématiquement.
  • Sa chair: La pulpe du fruit est d'une grande blancheur et belle fermeté. Juteuse, cette poire est rarement pierreuse et est bien juteuse, sucrée mais douceâtre.
  • Sa fertilité: Régulier, l'arbre est de bonne fertilité.
  • Sa maturité: En région angevine, la maturité se fait au début novembre ; suivant votre région, cette date peut être légèrement différente.
  • Sa qualité: le fruit est classé en deuxième qualité ; mais les goûts de chacuns influent ce classement.
  • Culture: Le poirier Abbé Édouard réclame d'être greffé sur cognassier ; il est signalé ne donnant pas de bons résultats quand il est greffé sur francs. La vigueur de l'arbre est impressionnante.