Blason Chantre à Ypres
de BARLEMONT Alexandre
Chantre à Ypres
Blason CLOHARS-FOUESNANT
KLOAR-FOUENANT
CLOHARS-FOUESNANT
Blason Noble homme
CHABOUD André
Noble homme
Blason ROUE HÉRALDIQUE
ROUE HÉRALDIQUE
ROUE HÉRALDIQUE
Blason AUBRIVES
AUBRIVES
AUBRIVES
t
Textes et photographies protégés
Merci à Wikipédia d'arrêter de plagier
Cette page vous est offerte par
B. Galtsog - Traductrice russe

Guide Héraldique

héraldique  L'HÉRALDIQUE

héraldique  ARMORIAUX

héraldique  CONTACT ET LIENS

Page soutenue par
B. Galtsog - Traductrice russe

B. Galtsog - Traductrice russe
8, rue des Charmettes
05000 GAP

Tél: 04 92 24 49 86

Blason de de BELLOI Jeanne-Antoinette

En 1696, le Trésor Royal est vide. Le roi Louis XIV° signe un édit imposant à tous les sujets du Royaume possédant un blason de le déclarer officiellement et confie cette charge à une compagnie de financiers. Si les villes, ordres religieux, provinces, confréries ou certains sujets déclarent leur blason spontanément, d'autres, les plus nombreux, se font prier pour le faire.

Protégée par les lois royales, la compagnie financière chargée de l'enregistrement va réaliser une véritable chasse au blasonnable et doter nos fidèles aieux de blasons parfois du plus parfait mauvais goût ou profondément insultants.

Les membres du Tiers-Etat, de la Noblesse, du Clergé ou les communautés humaines, si leurs revenus le permettaient mais bien que parfois limites, n'échapperont pas à la traque des limiers de la compagnie financière.



de BELLOI Jeanne-Antoinette
de BELLOI Jeanne-Antoinette

de BELLOI Jeanne-Antoinette  de BELLOI Jeanne-Antoinette, femme de Charles de Lannoy, comte de Lannoy, habitant l'actuelle commune de Andélys, en terres de Normandie en l'annné 1700




de BELLOI Jeanne-Antoinette est membre de la Noblesse.

Ses revenus étant suffisant, il fit, ou fut obligé de faire, enregistrer son blason vers 1696 dans les registres de Charles d'Hozier ; celà lui en coûta 20 livres plus les frais d'enregistrements.




de BELLOI Jeanne-Antoinette   de BELLOI Jeanne-Antoinette, femme de Charles de Lannoy, comte de Lannoy, habitant l'actuelle commune de Andélys, en terres de Normandie en l'annné 1700 porte :

écartelé: au 1° et 4°, d'argent à quatre bandes de gueules ; au 2° et 3 °, contre-écartelé: d'azur à trois fleurdelys d'or, à une bordure engrêlée de gueules ; au 2° et 3°, d'or à trois tourteaux de gueules

< Page Précédente >

héraldique  L'HÉRALDIQUE

héraldique  ARMORIAUX

héraldique  CONTACT ET LIENS

Page soutenue par
B. Galtsog - Traductrice russe

B. Galtsog - Traductrice russe
8, rue des Charmettes
05000 GAP

Tél: 04 92 24 49 86

Tchinggiz Solidaires - 3 cours Ladoucette - 05000 GAP - Association N° W052002352 - Préfecture Hautes-Alpes - Téléphone: (33) 04 92 53 79 42 - Courriel: klb05 @ orange.fr - © Christophe Le Bellec - 2019
Guides Tchinggiz - Liens amis - Nous contacter - Sitemap