GuidesAccueil

Le Château des Herbeys

Aubessagne
Aubessagne
Aubessagne: Le hameau de L'Hopîtal...

Aubessagne

Aubessagne

Aubessagne


  • Aubessagne
    Route Napoléon
    05800
  • Téléphone: 04 92 55 26 83
  • Portable:
  • Télécopie: 04 92 55 29 66

  • https://www.hotel-restaurant-chauffayer.fr
  • Courriel: delas.gilbert@orange.fr

  • Latitude: 44.768221
  • Longitude: 6.018512



Aubessagne

aubessagne


tFrançais Aubessagne
tOccitan
tPopulation 698 hab
tGentilé Aubessagnois
tSuperficie 27,51 km²
tDensité25.37 hab/km²
tLatitude 44°45'23" N
tLongitude 6°0'25" E
tLatitude44.756276
tLongitude6.006832


Rue Bric et Brac

Un peu d'histoire

TChâteau et longue histoire

C'est au XIII° siècle que fut édifié le château initial ; il semblerait dans la seconde partie du siècle.

Nous savons qu'en 1131 ces lieux voient déja la présence d'une famille des Herbeys, alors en latin sous le nom de Herbésio. Un document daté de 1248 atteste du transfert de propriété de ces lieux: Marc d'Herbésio, qui serait actuellement un Marc des Herbeys, se voit confié ces terres arides et de faible rentabilité en pleine possession sous réserve de servir un certain Bertrand dit d'Engelès dont nous n'avons pu situer la seigneurie ; Marc s'engage à le servir fidèlement par lien de vassalité, sauf en cas de conflit avec le Dauphin.

Château des Herbeys

Château et fraîche fontaine

Ces mêmes années signalent aussi l'existence de Jean, sieur du Valgaudemard, époux de Lantelma des Herbeys, dite Coquette, dont une fille, Béatrix de Gras, épousera Jean de Montorcier, coseigneur d'Orcières et de Montorcier, actuellement en Saint-Jean-Saint-Nicolas puis, devenue veuve, rejoindra les chartreusines pour décéder en 1420.

TChâteau et toponyme

Les noms de famille sont souvent nés des noms de seigneuries ou tenures et du toponyme plus ancien lié à ce lieu ; les exemples le démontrant foisonnent.

Les Herbeys semblent infirmer cette règle et cette famille laissa son nom au lieu qui devint toponyme. Venue de la région grenobloise, il existe un Herbeys au sud-est de Grenoble ; sans doute à l'origine du nom de la famille concernée.

Nous retrouvons quelques formes anciennes avec un Herbasium en 1341 dans les archives du chapitre de gap ; un Herbesii en 1390 dans les archives du Château Picomtal puis, en 1490, un Herbésiumtoujours avec le Chapitre de Gap.

TChâteau et seigneurs du lieu

Le premier nom qui marque ces lieux après Marc sera de la famille des Armands, seigneurs du Valgaudemar, sans doute Jean, mari de Lantelma des Herbeys ; cette famille étant suffisamment aisée et puissante pour y faire construire château.

La vie du château s'écoulera sans grands évènements jusqu'au XVI° siècle.

TRivalités de châteaux mais entente cordiale

Nous savons avec certitude que François de Bonne, futur Duc de Lesdiguières et dernier Connétable de France, fut baptisé au château peu de jours après sa naissance, le 1° avril 1543. La famille de Bonne étant encore catholique tout comme la famille Armand, un membre de la famille Armand était-il parrain ou marraine de l'enfant ? Nous savons par contre que le prêtre officiant était au service du château des Herbeys.

Les guerres de religions virent bonnes occasions pour certains de bâtir fortune et ils le firent dans l'allégresse des joyeuses étripailles religieuses ensanglantant la région. C'est lors des cs guerres religieuses que le château devint ce qu'il est actuellement à peu de choses près. Les Armands furent-ils stimulés par le château construit par Lesdiguières sur ses terres de Glaizil ou par une soudaine richesse faite au détriment des malheureuses victimes de ces guerres religieuses ; probablement les deux ; le château sera brûlé par les Savoyards en 1692 et passera aux Duport de Poncharra en 1696 suiet au mariage d'Esther Armand, seule héritière, avec Moyse Duport de Pontcharra.

Château des Herbeys

Château et beauté des lieux

TChâteau de la soif

Tout le territoire d'Aubessagne, château compris, connaît un énorme problème d'aridité et l'eau ne permet que tout juste de satisfaire la population. Ce problème sera résolu en 1754 grâce à Pierre-Jacques Duport de Pontcharra qui envisagera la création d'un canal d'irrigation qui sera réalisé par son fils, Louis-François, en 1773. ce canal dérive l'eau de la Séveraisse vers le château dans un premier temps, puis vers Aubessagne qui verra le prix de ses terres et productions agricoles exploser grâce à cette eau devenue abondante ; c'est toujours ce canal qui remplit le bassin du château.

TChâteau et colonie de vacances

Après être devenue propriété de la famille Desgranges, via Scipion, neveu de Louis-François, le château restera propriété de cette famille jusqu'en 1920 qui le verra vendu à une colonie de vacances pour jeunes filles.

TChâteau et Gilbert Delas