GuidesAccueil

Bâgé-la-Ville

Balades et mémoires

:

Bâgé-la-Ville

En page Mairie

  • Le mot du maire
  • Infos communales
  • Le conseil municipal
  • Les associations


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travail

Bâgé-la-Ville

bage-la-ville


tFrançais Bâgé-la-Ville
tArpitan
tPopulation 3 200 hab
tGentilé Bagésiens
tSuperficie 39,68 km²
tDensité80.65 hab/km²
tLatitude 46°19'60" N
tLongitude 4°57'49" E
tLatitude46.316573
tLongitude4.946921


Rue Bric et Brac

Sponsor

Dominant le Drac et ses gorges, proche de la superbe vallée du Valgaudemar, étape obligée sur la Route Napoléon, le Château des Herbeys est daté du XIII° siècle.

Rénové avec goût et respect de l'Histoire des lieux, ce château, hôtel et restaurant, vous accueillera avec tout l'art et le savoir-faire des grandes demeures qui font la richesse de notre pays.

Pour séjourner ou pour vous restaurer, vous ne regretterez pas votre étape au Château des Herbeys

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

bage-la-ville

Bâgé-la-Ville se retrouve dans les chartes de Cluny entre les années 1004-1019 sous leurs formes latines dans les expressions Balbiacus et in villa balgiaco. Comme beaucoup de toponymes de la région, Bâgé-la-Ville doit son appellation à une villa gallo-romaine dont le propriétaire devait être un certain Balgiacus qui au fil des siècles deviendra ce Bâgé que nous connaissons actuellement. La composition du toponyme avec un La Ville permet de différencier cette commune de Bâgé-le-Châtel qui n'est guère éloignée de ce point.

Héraldique

bage-la-ville

Bâgé-la-Ville
porte

parti: au 1°, de gueules au lion d'hermine armé et lampassé de sable; au 2°, coupé; en un, d'argent aux trois fasces de sable à une croix de Malte de sinople et au II, d'azur au besant d'or

Patrimoine

TPatrimoine de Bâgé-la-Ville

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Bâgé-la-Ville

Presse passée

TDémission du conseil municipal

Bâgé-la-Ville, 23 avril - Le Conseil municipal de Bâgé-la-Ville, département de l'Ain, pour protester contre le mandat de six-ans et conformément à la promesse faite aux élections du 5 mai 1929 de rester fidèle au mandat de quatre ans, a démissionné. Un arrêté préfectoral fixe les nouvelles élections au 7 mai.

LA CROIX - 25 avril 1933

Dicton du jour

bage-la-ville



En jun, vent dòu sera
de gran, n'espéra

En juin, vent du soir
Pour le grain, bon espoir.

Saint du jour

bage-la-ville

TtSaint Simon - Apôtre de Jésus

Surnommé Simon le Zélote, d'un mouvement juif politico-religieux du I° siècle opposé à la présence romaine, Simon, que vous ne confondez pas avec Simon-Pierre, adopta la doctrine de Jésus. Alors que les zélotes étaient du genre fanatiques anti-romains, la doctrine du Messie, prônant l'Amour Universel de Dieu, l'interpella. Simon le Zélote est toujours associé à Jude et la tradition raconte qu'ils moururent ensemble, quelque part en Perse. Simon le Zélote est saint patron des scieurs de long.

Blagounette

bage-la-ville

TArgument imparable - Année 1937

Monsieur Lamoule se présente chez le vétérinaire:
- Pourquoi venez-vous me consulter ? je ne suis pas médecin, mais vétérinaire.
Monsieur Lamoule lui dit alors avec justesse
- Justement, je suis malade et j'ai une fièvre de cheval !