GuidesAccueil

Algrange

Balades et mémoires

:

Sponsor


<Cliquez l'image>


TAlgrange

Algrange est une commune en département de Moselle qui vous sera d'agréable visite.

Sa population s'élève à 6400 habitants.


Merci à wikipédia et autres d'arrêter de plagier nos textes et travaux

Algrange

algrange


tFrançais Algrange
 
tPopulation 6 400
tGentilé
tSuperficie 6,96 km²
tDensité919.54 /km²
 
tLatitude 49°21'60" N
tLongitude 6°3'60" E
tLatitude49.349998
tLongitude6.050000


Rue Bric et Brac

Carte

Découvrez la carte de la commune.

Nous y avons réalisé lien vers l'Institut Géographique National - IGN - dont la qualité des cartes est remarquable.

Vous sélectionnerez l'échelle de la carte en fonction des activités prévues ; plutôt cartes à petite échelle si vous rayonnez large ; plutôt grande échelle si vous recherchez le détail.

Toponyme

algrange

Algrange est attesté en 875 dans une charte de Louis II° le Germanique (806-875). En 962, une charte de l'évêque de Thionville voit ce toponyme sous la forme Alringes.

Algrange dérive probablement d'un anthroponyme germanique de forme Algria dont le suffixe -anicas, terres - est devenu -anges avec les ans.

Il s'agirait donc des terres d'un certain Algria, homme d'origine germanique.

Blason

algrange

Algrange
porte

de gueules au martel contourné d'argent, chargé d'un dragon contourné d'or, les ailes éployées, la queue tortillée autour du manche du marteau, crachant des flammes du champ

Patrimoine

TPatrimoine de Algrange

Sauf faits de guerre, catastrophes naturelles ou destructions massives et volontaires, le patrimoine architectural d'une commune est reflet de la richesse de son passé. Ce patrimoine peut aussi être patrimoine naturel ; il est alors don remarquable lié à la nature et ses grandeurs.

Nous vous laissons le découvrir en suivant ce lien sur le patrimoine de Algrange

Dicton du jour

algrange



De vilain, jamais bon faict

N'attendez rien de mauvais personnage

Saint du jour

algrange



TNicolas de Myre - Évêque de Myre

Né à Patare, vers le milieu du III° siècle, actuellement en Turquie, Nicolas est surtout connu par les légendes qui l'entourent. Devenu Évêque de Myre, actuelle Demre turque, il semble assister au Concile de Nicée en l'année 325. Sa baonté envers les pauvres et les enfants le feront devenir le Père Noël des Alsaciens, et compère de Hans Trapp alias Père Fouettard, à l'approche des fêtes de fin d'année. Son lieu d'inhumation devenu pèlerinage, l'irruption des Musulmans verra ses reliques expédiées à Bari car plus sûr ; nous étions au XI° siècle. Il joue un grand rôle dans l'Église Orthodoxe Russe. Il, toujours suivant la légende, meurt le 6 décembre 345 dans sa bonen ville de Myre.

Blagounette

algrange



TFiertés paternelles

Deux pères parlent de leur fils et de leur profession.
- Que fait ton fils maintenant ?
- Il est attaché à la caisse d'une grande compagnie d'assurance.
- Ah bon ? On les attache maintenant à leur caisse ? C'est peut-être plus prudent.